Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Canton de Grenoble 5

 
logo-ump.jpg 
    
  
  
 
 
MA PERMANENCE NUMERIQUE
     
 
BULLETIN DE SOUTIEN
 
 
MON PROJET POUR GRENOBLE 5

    
  
   
 

Contact :

 

Mobile : 06 26 85 79 49

 
 alain-bonnet@voila.fr 
  

Alain BONNET T.V

 

 
  
   
crbst_alainbonnettv.gif
    

 

 

crbst_adh_c3_a9sion.gif
   
crbst_ils_20me_20soutiennent.gif
  

  
crbst_cantonales.gif

  

Archives

Bienvenue sur mon blog

Chers Amis, 

 

Tout d'abord, je veux vous souhaiter la bienvenue sur mon blog.

En créant ce blog,  je désire pouvoir échanger sur tous les sujets d'actualités et aussi sur tous les sujets de notre Canton. 

 

Comme vous le savez, notre Canton 5 est cher à mon coeur... Cher car outre le fait d'y habiter et d'y être impliqué dans de nombreux domaines, dans de nombreuses associations, ce canton est un des plus représentatif de la ville de Grenoble. 

 

Représentatif par sa mixité, car il possède le plus grand nombre d'associations et aussi par ses traditions, car c’est également dans cet endroit de Grenoble que figure le plus grand nombre d'artisans, artisans qui font perdurer les emplois et le savoir faire de notre pays. 

Alors ensemble, faisons rayonner le Canton 5...

   

Amicalement,  

 

Alain BONNET

 

Articles Récents

Pages

18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 13:55


Jeudi avaient lieu les voeux de l'opposition municipale. Dans une salle pleine, nos élus grenoblois ont dressé un bilan de leurs 10 mois de mandat. Tour à tour, Matthieu CHAMUSSY, Pascale MODELSKI et Fabien DE SANS NICOLAS ont pris la parole et bien entendu ont fait un état des lieux des finances, des projets grenoblois,  regrettant tous, la mauvaise gestion socialiste municipale, qui au lieu de faire des économies sur divers frais, réduise les investissements et préfère augmenter les impôts...
Au delà des discours, nous avons pu constater que notre famille politique était réunie. Nous avions la présence de Michel SAVIN, nouveau Président de l'UMP 38, des conseillers régionaux, Mesdames Marie Christine TARDY, Colette TABLING, Monsieur Fabrice MARCHIOL, des élus de proches communes et des co-listiers de Fabien DE SANS NICOLAS.

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 11:01


Après le rejet des recours, après la validation des élections internes par PARIS, le comité départemental a eu lieu hier à Moirans pour l'élection de son nouveau président. A la vue de ses résultats obtenus, le président sortant n'était plus candidat à sa succession... Julien POLAT s'est donc affronté à Michel SAVIN, candidat annoncé depuis 6 mois, n'ayant pas attendu les résultats de l'élection du 15 novembre pour poser sa candidature.

L'élection est sans appel : 347 votants sur 404 inscrits (85.89 % de participation), 1 bulletin nul, Julien POLAT : 84 voix (24.28 %) et Michel SAVIN : 262 voix (75.72 %)

Même si nous savions que l'élection de Michel SAVIN était sans surprise, ce score en était une... Plus que le rapport prévu, démontrant que la lecture très contestée du discours de Julien POLAT, attaquant des élus, soulevant un marasme auprès des personnes présentes et même d'un parlementaire présent sur la tribune, lui a fait perdre quelques voix...

Le discours de Michel SAVIN, rappelant son projet, la transparence tant sur les règles de gestion que d'animation, sa volonté de changement de méthodes, sa volonté de rassemblement, a largement convaincu la salle qui se mit debout pour une "standing ovation."

A la proclamation des résultats, le nouveau président a appelé tous les délégués de circonscription à le rejoindre sur la scène, dommage que la nouvelle déléguée de la 3e circonscription, après plusieurs appels, ne soit restée qu'une poignée de secondes, repartant sans rester pour quelques photos... Drôle de façon de prôner le rassemblement..

Aujourd'hui dimanche 11 janvier c'est un nouveau départ. Toutes les querelles pour moi sont désormais oubliées et effacées, le rassemblement est à l'ordre du jour et mon objectif premier.

Nos adversaires sont et resteront toujours la gauche siègeant tant au Conseil régional, au conseil général, à la METRO, qu'à la ville de Grenoble.

Ne nous trompons pas d'adversaires !

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 14:41

Voeux 2009
envoyé par alainbonnet
Partager cet article
Repost0
30 décembre 2008 2 30 /12 /décembre /2008 23:18


C'est un formidable match, avec un suspens intenable, qui au final a vu les hockeyeurs grenoblois battre l'équipe de Briançon, lors de la finale de la coupe de la ligue, qui se déroulait ce soir dans la patinoire olympique de Méribel.  Alors qu'ils étaient menés 3 à 1 à la moitié du match, les briançonnais ont réussi à remonter au score, finissant le temps réglementaire 3 à 3. Et c'est à 4 minutes et 8 secondes des prolongations que notre n°5 grenoblois Baptiste AMAR, assisté de Ludek BROZ et Viktor WALLIN marquait le 4e but de Grenoble, remportant ainsi la coupe de la ligue 2008 face à Briançon. Bravo Baptiste et bravo aux brûleurs de loups !

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 15:46


Combien de fois avons nous entendu les socialistes grenoblois, pendant les dernières élections, Madame CRIFO en tête, critiquer le Président de la République sur sa politique, voulant le "tacler" sur le pouvoir d'achat ?

Combien de fois Madame CRIFO, Messieurs DESTOT, VALLINI, MIGAUD, criaient "au scandale" sur le pouvoir d'achat baissant des français et des grenoblois ?

Aujourd'hui, à la veille de Noël c'est le silence radio de ces mêmes élus. Pourquoi ? Parce que ces grands donneurs de leçons jouent au Père Noël, et que vont-ils nous déposer sous le sapin ? Encore plus de baisse de pouvoir d'achat... des augmentations d'impôts... et là, il y en a pour tous ! 3 enveloppes au minimum !

La première enveloppe :
Augmentation des impôts à Grenoble, votée par la majorité PS/PC/GO/MODEM, dont Mesdames CRIFO (PS), NECIB (GO), Monsieur GEMMANI (MODEM), qui devrait lui savoir plus que quiconque ce qu'est la précarité... tous 3 candidats aux dernières cantonales sur le canton Grenoble 5, Tous ont dit OUI à l'augmentation de 9 % des impôts pour les Grenoblois !

La seconde enveloppe :
Création d'un nouvel impôt par la METRO. La majorité, encore une fois dirigée par les mêmes PS/PCF/GO/MODEM, conduite par Monsieur MIGAUD a fait adopter un nouvel impôt de 2 à 3 € par famille... mais pour cette année, mais combien pour les années à venir ? 10, 20, 50, 100 € par famille ? Notons déjà que la METRO est dans le peloton de tête des communautés de communes les plus endettées...

La troisième enveloppe :
Augmentation de la T.E.O.M (Taxe d'enlèvement des ordures ménagères) de 15 % ! Cette taxe dont la compétence a été transférée de la ville à la METRO (sans pour autant que la municipalité Destot, baisse cette côte part, nous trompant ainsi avec son "impôt zéro" de sa dernière mandature), la majorité de Monsieur MIGAUD l'augmente de 15 % !

Face à cet échec, face à leurs gestions laborieuses, plutôt que de réduire les frais, dans cette période si dûre pour tous, ils "rabachent" toujours le même refrain qui n'est plus crédible... le désengagement de l'Etat ! et préfèrent s'occuper de notre pouvoir d'achat en augmentant nos impôts.

Décidément il n'y a que les électeurs leurs ayant fait confiance, trahis par leurs promesses électorales qui croient encore au Père Noël !

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 12:52
Changer pour rassembler 

 

Communiqué de presse

 

Domène, le 19 décembre 2008

 

 

La commission nationale des recours de l’UMP vient de rendre publique sa décision de rejeter les recours intentés par les candidats soutenus par Monsieur Alain Carignon concernant les élections internes sur la première, la seconde, la quatrième et la sixième circonscription.

 

Par conséquent, plus rien ne s’oppose à l’organisation du comité départemental qui doit élire son nouveau président.

 

Telles sont les consignes qui ont été données en ce sens, par la direction nationale, à Monsieur Alain Moyne Bressand, secrétaire départemental, qui est chargé d’organiser le comité départemental le samedi 10 janvier 2009.

 

Nous ne pouvons que nous féliciter de cette décision qui débloque une situation devenue intenable pour notre mouvement, à la fois en termes de fonctionnement mais aussi en termes d’image auprès du grand public.

 

L’élection d’un nouveau président va permettre à l’UMP Isère de retrouver une certaine sérénité. C’est ce que nous souhaitons désormais pour notre mouvement et c’est cet objectif qui guidera notre action dans les prochains mois.

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 14:07
Article de GRENEWS de ce jour :

Carignon vs Savin sous l'angle de la commission Election de l'UMP



















Il a fait dans la sobriété, jeudi 11 décembre, Robert Pandraud président de la commission nationale des Elections de l'UMP. Evoquant les recours déposés par les candidats pro-Carignon malheureux dans les 1er, 2e, 4e et 6e circonscription devant la commission qu'il préside, il a expliqué : "En l'état actuel des choses, nous avons décidé de ne pas retenir la demande d'annulation des élections. Le comité départemental (à qui revient la tâche d'élire le prochain président de l'UMP38) a été repoussé dans l'attente de la décision de la justice vers qui les requérants se sont également tournés".

C'est le 17 décembre que la justice (qui a renvoyé l'affaire lors d'une audience du début du mois) se saisira une nouvelle fois de la question.

 


Quelle sera la position de l'UMP ?

"Notre avocat plaidera pour le maintien du résultat des élections. Le report du comité départemental n'aura alors plus de sens".


Que pensez-vous de cet appel à la justice de la part de candidats malheureux à des élections internes ?

"Les différents au sein de chaque fédération doivent se régler d'abord sur le plan local, puis dans les instances national du parti".


Alain Carignon vient de proposer à Michel Savin, par voie de presse (Dauphiné libéré du 11 décembre) une direction collégiale au sein de laquelle le perdant deviendrait secrétaire départemental. Un commentaire ?

"Compte tenu de l'ambiance, cela a peu de chance de réussir".


Vu le nombre de tricheries commises dans les deux camps, la justice n'a-t-elle pas de quoi annuler ces élections ? 

"Nous avons, nous, considéré, précisément, que des irrégularités avaient été commises dans les deux sens".

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 16:45

COMMUNIQUE DE PRESSE 

Objet : référé d’Alain Carignon

Réactions de Michel SAVIN, Henri BAILE, Geneviève PROSCHE, Alain BONNET, Sandrine BLANCO, Pierre ARIOLI, René VIAL, Jean-Pierre BARBIER, Julien BERAUD

Le 15 novembre dernier, les adhérents de l’UMP Isère ont clairement exprimé leur volonté de changement en nous accordant près de 70 % des sièges au Comité départemental, Comité départemental qui est amené à élire son président.

Nous venons d’apprendre qu’un référé a été déposé auprès du Tribunal de Grande Instance de Grenoble par des candidats de Monsieur Alain Carignon, en appel de la décision de la commission nationale des recours de l’UMP.

Depuis la proclamation des résultats, les amis de Monsieur Carignon n’ont eu de cesse de nous calomnier publiquement et de colporter des rumeurs. Il s’agissait pour eux d’installer le doute sur la sincérité d’un scrutin dépouillé, contrôlé et paraphé paritairement par les assesseurs des deux parties et par l’huissier de justice mandaté par Paris pour garantir la régularité des votes.

Aujourd’hui, ces manœuvres n’ayant pas abouti, les candidats soutenus et présentés par Alain Carignon, ont donc décidé d’ester en justice, à l’exception notoire de monsieur Jean-Claude Peyrin qui a reconnu sur son blog sa défaite.

Il est inadmissible et choquant que la volonté politique des adhérents, clairement exprimée à l’occasion des élections internes, soit remise en cause au moyen d’éventuelles arguties juridiques par les candidats présentés et soutenus par monsieur Carignon.

Il est également préjudiciable à l’image de notre mouvement que de porter sur la place publique des problèmes d’organisation internes qui ont été réglés par les instances nationales de notre mouvement. Ceci d’autant plus que dans le contexte actuel de crise, les préoccupations des citoyens sont très éloignées des problématiques qui agitent notre mouvement. N’est ce pas monsieur Carignon qui, à l’occasion d’un bureau politique, invitait au mois d’octobre dernier, nous le citons, « tous les membres du mouvement, ses élus et responsables à mettre entre parenthèse les querelles subalternes pour se préoccuper exclusivement du bien public dans la période exceptionnelle que traverse notre pays » ?

Aussi, nous demandons à monsieur Alain Carignon, Président en exercice de notre fédération :

     - de condamner cette démarche visant à remettre en cause les résultats du scrutin,
     - d’appeler à la raison ces candidats qui se réclament de son autorité,
     - de faire cesser les remises en cause publiques et de faire respecter le choix des adhérents

afin de favoriser un retour à la sérénité au sein de notre fédération et permettre une transition politique à la hauteur des attentes des électeurs de la majorité présidentielle.

C’est son devoir de Président ; c’est aussi et surtout son obligation morale de militant.

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 18:00

Cette semaine a eu lieu, à l'initiative du Président du Conseil Général de l'Isère, le festival "Justice à l'écran". Personne n'est dupe... Tout le monde sait l'ambition personnelle de Monsieur VALLINI et son rêve de devenir un jour "Garde des Sceaux"... Publicités, interviews presse et radio, annonces en grandes pompes pour ce premier festival en Isère... Seulement voilà, personne ne parle de son coût : 400.000,00 € !

Alors qu'André VALLINI et Christine CRIFO ne savent que critiquer le Président de la République sur le pouvoir d'achat, sur le désengagement de l'Etat, voilà que la Conseillère Générale PS du Canton 5 et son Président PS, dépensent 400 K€ de nos impôts pour ce festival !

 

Combien de subventions aux associations en moins ? Combien d'investissements (EHPAD, Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes, travaux dans les collèges...) en moins pour boucler ces 400 K€ ?

 

Dans cette période de ralentissement économique, il est inconcevable que Madame CRIFO et Monsieur VALLINI dépensent 400.000,00 € pour assurer simplement la promotion du Président PS du Conseil général de l'Isère, au détriment de tant de chose. Le jour viendra où vous devrez nous rendre des comptes !

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 23:19

J'ai eu la chance de rencontrer récemment, un monument de la chanson française, Bernard Lavilliers, lors de son passage au Grand Angle à Voiron. Nul doute qu'entre deux passionnés de politique comme nous, nous avons échangé sur des sujets d'actualités et politiques... Autant vous le dire et vous le savez sûrement que sur beaucoup de chose nous n'étions pas toujours d'accord... Bernard restant fidèle à ses idées socialistes, moi restant fidèle aux idées de l'UMP... Je dois avouer avoir énormément apprécié cet échange, dans la gaîté et la bonne humeur. Merci Bernard d'abord pour ce beau spectacle et ensuite pour cette discussion... et à très bientôt sur d'autres dates.

Partager cet article
Repost0