Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Canton de Grenoble 5

 
logo-ump.jpg 
    
  
  
 
 
MA PERMANENCE NUMERIQUE
     
 
BULLETIN DE SOUTIEN
 
 
MON PROJET POUR GRENOBLE 5

    
  
   
 

Contact :

 

Mobile : 06 26 85 79 49

 
 alain-bonnet@voila.fr 
  

Alain BONNET T.V

 

 
  
   
crbst_alainbonnettv.gif
    

 

 

crbst_adh_c3_a9sion.gif
   
crbst_ils_20me_20soutiennent.gif
  

  
crbst_cantonales.gif

  

Archives

Bienvenue sur mon blog

Chers Amis, 

 

Tout d'abord, je veux vous souhaiter la bienvenue sur mon blog.

En créant ce blog,  je désire pouvoir échanger sur tous les sujets d'actualités et aussi sur tous les sujets de notre Canton. 

 

Comme vous le savez, notre Canton 5 est cher à mon coeur... Cher car outre le fait d'y habiter et d'y être impliqué dans de nombreux domaines, dans de nombreuses associations, ce canton est un des plus représentatif de la ville de Grenoble. 

 

Représentatif par sa mixité, car il possède le plus grand nombre d'associations et aussi par ses traditions, car c’est également dans cet endroit de Grenoble que figure le plus grand nombre d'artisans, artisans qui font perdurer les emplois et le savoir faire de notre pays. 

Alors ensemble, faisons rayonner le Canton 5...

   

Amicalement,  

 

Alain BONNET

 

Articles Récents

Pages

18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 22:21

 

 

Zoe-avant-sa-liberation-1024x912.jpg

 

Hier avait lieu à Albertville, au Tribunal correctionnel, le procès de l'élevage de la honte...

 

Au début de l'année 2011, en Maurienne, les gendarmes et les services vétérinaires découvraient un élevage dans lequel des chiens et des chiots vivaient dans des conditions épouvantables..

 

Je vous rappelle les faits :

 

Il y avait là quarante chiens, seize chiots, trois ânes, une dizaine de chevaux vivants et une quinzaine de cadavres de chiens. L'élevage se trouvait dans une maison isolée, à l'écart du village. Il était répertorié par les services vétérinaires du département depuis une dizaine d'années.

 

C'est  à la suite d'une plainte déposée pour morsure de chien que la situation a été découverte :

 

"Quand nous sommes arrivés, on a eu l’impression de revenir au Moyen-Âge : il y avait des détritus partout, c'était de la terre battue dans la maison et il n’y avait pas d’électricité. On se demande encore comment la propriétaire pouvait vivre là-dedans », raconte l'un des participants à l'opération de "sauvetage".

 

Ce jeudi, le procureur a requis 3 mois de prison avec sursis à l'encontre de Jacqueline Barbe, la propriétaire de l'élevage, ainsi que la confiscation définitive des animaux, l'interdiction de détenir un animal, l'interdiction d'exercer une activité en rapport avec les animaux et plusieurs contraventions à 100 euros et 300 euros d'amende. Elle qui a dit qu'elle laissait les cadavres des chiens morts avec les autres pour qu'ils puissent faire le deuil !

 

Pour ma part je trouve étonnant, voir très étonnant une telle clémence du Procureur de la République...  sachant que les chiens privés de nourritures devaient se contenter de manger les cadavres, voir des cailloux... (Nombre de cailloux retrouvés dans les estomacs, et le nombre de dents cassés par ceux-ci....)

 

Alors pourquoi, après tant de souffrance de ces pauvres bêtes, ne prononcer que 3 mois de prison et avec sursis !

 

Ne faut-il pas faire un exemple ?

 

Le délibéré sera rendu le 12 décembre prochain... J'ose espérer que les différentes associations feront appel face à ce "foutisme" judiciaire...

 

A quand une vraie loi, votée par nos chers Députés et Sénateurs, sur le fait que maltraiter un animal, serait similaire a maltraiter un être humain !

Partager cet article
Repost0

commentaires