Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Canton de Grenoble 5

 
logo-ump.jpg 
    
  
  
 
 
MA PERMANENCE NUMERIQUE
     
 
BULLETIN DE SOUTIEN
 
 
MON PROJET POUR GRENOBLE 5

    
  
   
 

Contact :

 

Mobile : 06 26 85 79 49

 
 alain-bonnet@voila.fr 
  

Alain BONNET T.V

 

 
  
   
crbst_alainbonnettv.gif
    

 

 

crbst_adh_c3_a9sion.gif
   
crbst_ils_20me_20soutiennent.gif
  

  
crbst_cantonales.gif

  

Archives

Bienvenue sur mon blog

Chers Amis, 

 

Tout d'abord, je veux vous souhaiter la bienvenue sur mon blog.

En créant ce blog,  je désire pouvoir échanger sur tous les sujets d'actualités et aussi sur tous les sujets de notre Canton. 

 

Comme vous le savez, notre Canton 5 est cher à mon coeur... Cher car outre le fait d'y habiter et d'y être impliqué dans de nombreux domaines, dans de nombreuses associations, ce canton est un des plus représentatif de la ville de Grenoble. 

 

Représentatif par sa mixité, car il possède le plus grand nombre d'associations et aussi par ses traditions, car c’est également dans cet endroit de Grenoble que figure le plus grand nombre d'artisans, artisans qui font perdurer les emplois et le savoir faire de notre pays. 

Alors ensemble, faisons rayonner le Canton 5...

   

Amicalement,  

 

Alain BONNET

 

Articles RÉCents

Pages

20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 20:47
0505002238_20100505202569541777.jpg-435x-1-.JPG
Bonjour à tous,
 
Vous avez été informés par courrier de la récente démission de notre président, Michel Savin. 
Aussi j'ai souhaité, avant de rentrer dans la phase de campagne des élections internes et dans la période de réserve imposée à cet égard, vous exposer les faits qui ont conduit Michel Savin et Frédérique Puissat à ces démissions mais également  ma position aujourd'hui et pour l'avenir.
 
En septembre 2009, après différents échanges avec le siège à Paris sur des points de règlement que nous souhaitions préciser dans notre Fédération , nous avons décidé, sur les conseils de Paris, d'élaborer un règlement intérieur . De nombreux départements possèdent depuis bien longtemps un tel règlement propre à leur fédération.
 
Ce document a été rédigé, puis retravaillé en réunion de bureau, puis présenté une première fois en Comité départemental pour avis, et enfin adressé à Paris au service juridique de notre siège national pour validation avant d'être soumis au vote du Comité départemental.  Le service juridique de l'UMP nous l'a validé en avril et il a été adopté début juillet par le comité départemental.
 
Ce règlement intérieur précise notamment qu'une des conditions pour figurer dans le fichier des adhérents de l'Isère est de pouvoir justifier d'un domicile dans l'Isère... nous avons donc adressé des courriers aux personnes qui apparaissaient dans le fichier habitant à 5, 6, 8 ou même 17 personnes sous le même toit et portant tous des noms différents. Ce courrier demandait à ces personnes de produire un justificatif de domicile dans un délai d'un mois au delà duquel elles pourraient être "suspendues" jusqu'à production d'un justificatif. Cela représente environ 200 personnes, ce qui n'est pas neutre pour notre fédération.
 
Ce règlement intérieur et plus particulièrement sa mise en application n'ont aucun rapport avec les élections internes puisque qu'au moment où il a été envisagé et même élaboré les élections ne devaient intervenir que fin 2011. C'est seulement depuis un mois que cette procédure a pris une nouvelle ampleur car c'est à partir du fichier qu'est constituée en vue des "internes" la liste électorale de notre département. C'est à ce sujet que Michel et Frédérique sont allés à Paris le 8 Septembre pour demander que les personnes "suspendues" figurent sur une liste électorale distincte et ne puissent prendre part au vote que sur production d'un justificatif de domicile.
 
Et c'est à ce moment là que nos instances parisiennes, arguant tout d'abord une modification pendant l'été de leur règlement intérieur ont remis en cause "notre règlement intérieur" et nous ont demandé d'annuler cette procédure et de remettre tout le monde dans le fichier.
 
C'est la raison pour laquelle , après une semaine de réflexion, Michel Savin nous a fait part de sa décision de démissioner de ses fonctions, ne pouvant accepter de cautionner une telle décision de Paris et encore moins d'engager sa responsabilité dans l'organisation des élections  avec des procurations d'électeurs fantômes habitant dans d'autres départements.
 
Cette démission  n'aura pas tardé à produire son effet car quelques heures après l'annonce à Paris de cette décision, nous avons reçu un fax nous informant qu'un député de l'Aveyron allait venir dans l'Isère pour prendre en compte notre demande et contrôler les 200 noms que nous avions transmis.
 
Je trouve regrettable que nous ayons du aller aussi loin pour nous faire entendre auprès de Paris mais je sais aussi que personne dans ce département n'a envie de revivre les dernières élections internes qui sont encore dans nos esprits et le resteront surement encore longtemps!!!!
 
Il faut en finir une bonne fois pour toutes avec ces méthodes "d'une autre époque" afin de redonner un sens à notre engagement et une fierté d'appartenance à notre parti. C'est pourquoi je vous invite à expliquer à nos adhérents le sens de la démarche de notre Président afin que cet acte courageux ne soit pas mal compris ou bafoué par quelques propos ou interprétations malveillantes dans la presse.
 
Pour ma part, je suis très fièr d'avoir participé à cette aventure aux côtés de Michel SAVIN et de Frédérique PUISSAT et je tiens à vous remercier de m'avoir accompagnée, de m'avoir fait confiance et du travail que nous avons accompli ensemble au cours de ces deux ans.
 
Mais cette aventure ne s'arrête pas là ! Le combat continue et il est important pour assurer la continuité que nos adhérents puissent avoir des repères. Et ces repères ce sont avant tout les représentants de leur circonscription.  

C'est pourquoi, afin d'assurer une continuité dans l'action engagée depuis 2 ans et parce que je sais que beaucoup reste à faire, j'ai décidé de me présenter au poste de délégué de circonscription et j'espère que vous serez nombreux à me suivre dans cette démarche.
 
Je compte sur vous une nouvelle fois et vous remercie par avance pour votre soutien.
 
Je reste bien entendu à votre disposition pour tout renseignement utile;
 
A très bientôt
 
Alain BONNET
Délégué UMP38 en charge de l'animation et l'information
Partager cet article
Repost0

commentaires