Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Canton de Grenoble 5

 
logo-ump.jpg 
    
  
  
 
 
MA PERMANENCE NUMERIQUE
     
 
BULLETIN DE SOUTIEN
 
 
MON PROJET POUR GRENOBLE 5

    
  
   
 

Contact :

 

Mobile : 06 26 85 79 49

 
 alain-bonnet@voila.fr 
  

Alain BONNET T.V

 

 
  
   
crbst_alainbonnettv.gif
    

 

 

crbst_adh_c3_a9sion.gif
   
crbst_ils_20me_20soutiennent.gif
  

  
crbst_cantonales.gif

  

Archives

Bienvenue sur mon blog

Chers Amis, 

 

Tout d'abord, je veux vous souhaiter la bienvenue sur mon blog.

En créant ce blog,  je désire pouvoir échanger sur tous les sujets d'actualités et aussi sur tous les sujets de notre Canton. 

 

Comme vous le savez, notre Canton 5 est cher à mon coeur... Cher car outre le fait d'y habiter et d'y être impliqué dans de nombreux domaines, dans de nombreuses associations, ce canton est un des plus représentatif de la ville de Grenoble. 

 

Représentatif par sa mixité, car il possède le plus grand nombre d'associations et aussi par ses traditions, car c’est également dans cet endroit de Grenoble que figure le plus grand nombre d'artisans, artisans qui font perdurer les emplois et le savoir faire de notre pays. 

Alors ensemble, faisons rayonner le Canton 5...

   

Amicalement,  

 

Alain BONNET

 

Articles RÉCents

Pages

13 octobre 2008 1 13 /10 /octobre /2008 21:46



Chères amies, Chers amis,

 

Si aujourd’hui je vous écris, c’est pour dénoncer la campagne de calomnies dont je suis la cible depuis que je me suis engagé dans le processus des élections internes de l’UMP38. Vous avez dû recevoir un courrier de Michel JACOMIN, Délégué de la 3ième circonscription, qui a délibérément inséré au dos la lettre d’Eric WORTH, Trésorier national de l’UMP.

 

Tout de suite après avoir reçu la lettre d’Eric WORTH, j’ai souhaité lui répondre dans la mesure où je savais que j’étais dans mon droit et que je n’avais rien à me reprocher (vérifications faites au service des adhésions de Paris, nous pouvons envoyer les adhésions directement à Paris, sans qu’elles transitent par le siège départemental – au même titre que les adhésions par Internet sur www.u-m-p.org). D’ailleurs, avant même que je prenne connaissance de cette lettre, le webmaster de l’UMP38, largement encouragé, a décidé de façon unilatérale de publier cette dernière. Je pense qu’il aurait été plus cordial de m’en informer, puisque je suis quand même le principal destinataire de cette lettre, avant de rendre publique cette information sur un site où même nos adversaires socialistes peuvent accéder. Je pense que dans une famille politique comme l’UMP, nous devons nous respecter et ne pas attiser les tensions entre adhérents. Ces méthodes d’un autre temps ne sont pas dignes de notre formation politique.

 

Au regard du comportement irrespectueux et irresponsable du webmaster de l’UMP38, je lui ai demandé de bien vouloir publier mon droit de réponse. Ce qu’il a refusé sans expliquer, ni argumenter de manière pertinente sa décision. C’est la raison pour laquelle, devant cette attitude sectaire, j’ai décidé de vous communiquer en pièce-jointe ma réponse à la lettre d’Eric WORTH.

 

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que si j’ai décidé de vous informer de ma réponse, c’est parce qu’en tant que Conseiller national UMP, je refuse que certaines personnes divisent et alimentent la machine à rumeurs. Je pense que ce n’est pas le rôle d’un Délégué de circonscription de provoquer des tensions internes et de créer des clans. Au contraire, il doit se montrer soucieux de l’intérêt général de notre mouvement politique au lieu de s’abaisser à ce genre de tactiques politiciennes. Car vous l’avez compris, dans ce contexte de renouvellement des instances locales de l’UMP, tous les motifs sont bons pour discréditer ceux qui se présentent face aux candidats sortants. On ne vous envoie naturellement pas ce courrier pour vous témoigner une vérité mais cette démarche s’inscrit bien dans une logique purement politicienne et électoraliste à l’approche des élections internes. Certains n’acceptent pas le débat d’idées, projet contre projet, et le fait qu’il y est plusieurs candidatures (source de vitalité pour notre formation politique). Autrement dit, certains n’acceptent tout simplement pas le sens même du mot « démocratie interne ».

 

Un Délégué de circonscription doit plutôt envoyer des courriers à ses adhérents pour les informer de projets, d’actions, de calendriers de réunions publiques, afin de les écouter ou pour préparer une offensive contre la gauche locale, au lieu de dépenser inutilement l’argent des cotisations des adhérents. En particulier lorsqu’on me dit en tant que Délégué cantonal qu’il n’y a plus d’argent à l’UMP38 pour éditer des tracts.

 

Mais le plus pathétique dans cette histoire, c’est qu’on entend à la fête départementale de l’UMP38 à La Tronche, au lendemain d’un bureau politique exceptionnel sur la crise mondiale, des discours de rassemblement et d’unité de la part de nos responsables départementaux dans ce contexte difficile mais que dans le même temps (vous venez d’en avoir la preuve), on continue en arrière plan à utiliser les vieilles méthodes pour diviser (et pour mieux régner). On entend tous de beaux discours mais on voudrait des actes forts de rassemblement et de respect de la démocratie interne à l’UMP38.

 

Si aujourd’hui, j’ai décidé de me présenter face à l’équipe sortante alors que je l’ai eu soutenu par le passé, c’est que je ne peux plus supporter toutes ces méthodes indignes. Les rumeurs, les petites phrases, les consignes de votes contre une personne car elle n’appartient pas à telle ou telle chapelle, ne font qu’affaiblir, déstabiliser et nuire à notre famille politique en Isère.

 

Je parle en connaissance de cause dans la mesure où lorsque j’étais candidat en mars dernier aux élections cantonales de Grenoble 5, j’ai été une des victimes de ces méthodes destructrices pour l’UMP alors que je n’avais cessé de rassembler tous nos adhérents pendant 3 ans sur ce canton. Il est grand temps de dire stop à la stratégie de la terre brulée car l’UMP38 perd de l’influence, de la crédibilité et de la fierté à l’échelle départementale. D’ailleurs, les journalistes locaux le savent bien :

 

http://www.henri-baile.com/index.php?2008/09/30/329-article-de-prospective-rhone-alpes-du-20-juin-2008

 

Je suis naturellement à votre disposition si vous souhaitez me rencontrer, loin de ces polémiques stériles mais pour parler enfin de l’avenir de l’UMP38 et du projet de la liste « Changer pour rassembler ».

 

Amicalement,

 

Alain BONNET

Conseiller national UMP

Délégué cantonal UMP de Grenoble 5
 
 
Retrouvez ici, ma réponse adressée à Eric Woerth.
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Monsieur BONNET, pourriez-vous m'indiquer pourquoi Monsieur Jacomin n'a cessé de dire pendant ces 2 dernières années qu'il vous laisserait la place... Que Madame Santoni ne l'a voulait pas, qu'elle ne l'intêressait pas.. Dites nous la vérité...
Répondre
A
<br /> Bonjour Micheline,<br /> <br /> Je ne souhaitais pas répondre afin de ne pas faire de polémique, cependant quand je vois comment les choses se passent, j'ai décidé de vous répondre...<br /> <br /> OUI Michel JACOMIN m'avait promis la place, ayant prévenu qu'il ne se représenterait pas,<br /> OUI Joelle SANTONI a dit à tout le monde que la place ne l'interessait pas et qu'elle ne l'a voulait pas.<br /> <br /> Alors pourquoi ce changement ?<br /> <br /> Parce que je refuserai toujours d'être un "beni oui oui", je refuserai toujours de signer un courrier dicté par le président, disant ce qu'il veut dire sans le dire lui-même, je refuserai<br /> toujours de voter toutes les décisions du président s'ils celles-ci ne me conviennent pas... en clair je ne suis pas CARIGNONISTE à leurs yeux...<br /> <br /> Voila la vérité, Micheline....<br /> <br /> <br />
P
J'ai reçu les 2 torchons, le courrier de Jacomin, et un autre où chaque fois il y a la lattre de Woerth. et je peux vous dire qu'autour de moi cela donne plus de force a vouloir se débarrasser du président actuel, et de ses méthodes qui l'ont conduit on sais ou.... et pas pour rien.... D'ailleurs à la réunion que vous avez faite avec Henri Baile dont vous avez présentez votre projet, qui est le souhait de tous les militants, largement décrié par le 2e torchon reçu qui le critiique plutôt de dire le projet de Santoni, vous nous avez bien indiqué que vous payez les timbres. Pourquoi ces 2 torchons ont-ils été envoyés avec l'argent de nos adhésions, en passant par la machine a affranchir de l'UMP38 ! Cela est scandaleux ! Methodes SANTONI = Méthodes CARIGNON
Répondre
R
Je n'ai qu'un seul mot à dire BRAVO !
Répondre
B
Monsieur BONNET,Je suis heureux qu'enfin vous réagissiez. J'ai eu honte d'être UMP à la lecture du torchon reçu. Alors que ces grands donneurs de leçons n'arrêtent pas de vous dénigrer par derrière (car en fait ils ont peur) vous ne disiez jamais rien. Pourquoi vous ne dénoncez pas que ce Monsieur Carignon, certes ancien Ministre, mais aussi ancien "mis au chaud" pour rester poli, tire les ficelles de tout cela. Pourquoi ne dites vous pas que ce Jacomin, de peur de perdre son emploi au Versoud (emploi qu'il a eu par Michel SAVIN, il faut le dire, le crier à tout le monde !) ne s'est jamais mouillé lors de la création de GAAP ! Pourquoi ment-il en parlant de 1000 adhérents alors que vous savez comme moi que la 3e circonscription n'a jamais dépassé 794 adhérents (au plus haut et pas tous à jour de cotisation)... et qu'aujourd'hui seulement 400 sont à jour.... Voila la vérité ! Monsieur Bonnet, arrêtez d'être trop honnête et gentil devant cette bande de bons à rien ! Combien de réunion avec les adhérents dans la troisième circonscription depuis Jacomin ? AUCUNE en 5 ans. Je n'ai jamais été invité à une seule réunion ! Pourquoi SANTONI Déléguée de Circonscription ADJOINTE (excusez moi du peu ! C'est bien le seul à avoir une adjointe... tellement c'est un foudre de travail !) Il faut le dire sans avoir honte Voter SANTONI et sa bande, c'est voter CARIGNON ! D'ailleurs ce "poltron" n'ose même pas se présenter dans la 1ere circonscription tellement il a peur d'être battu ! il vient dans la 3e !De plus je ne parle pas des consignes que Jacomin a passé (surement téléguidé) pour ne pas voter pour vous et la liste de Fabien DE SANS NICOLAS. Est-ce normal pour un cadre du parti ?  NON cela mérite une exclusion !On ne l'a d'ailleurs pas vu lors de votre campagne, ni celle de Fabien DE SANS NICOLAS ! Alors que son rôle était de rassembler et de faire gagner l'UMP ! Comment voulez vous que l'on puisse encore faire confiance à Jacomin, Santoni et Carignon ?Franchement nous ne sommes pas dupe... Pourquoi voter pour un président dont le bilan est catastrophique, et où la gauche progresse rien qu'à l'énoncé de son nom, (faire son score, le plus bas historiquement dans une circonscription de droite, découpé pour lui par Pasqua est une honte !)et qui plus qui habite Marrakech !Monsieur Bonnet, je vous le dit : IL FAUT TOURNER LA PAGE et SORTIR DE VOTRE DEVOIR DE RESERVE ! Vous allez gagner car tous les militants pensent comme moi...
Répondre